Beauté

LIFESTYLE - Mes 3 coups de coeur de juillet

7/22/2019

Hola ginamigos !

Décidément j'ai vraiment du mal à tenir un rythme de publication correct sur ce blog. Mais je ne vous oublie pas, promis ! Aujourd'hui je me prête de nouveau à l'exercice des produits favoris du mois car vous aviez bien aimé le premier que j'avais fait l'année dernière (que je n'ai plus refait depuis... et oui, je ne fais pas des emplettes tous les mois !). Au programme : 3 produits sous le signe de l'été et des vacances que j'ai beaucoup aimé et que je vous conseille vivement ! 



Qui dit été très chaud dit cheveux secs ! En dehors de ma routine shampoing-soin, j'utilise les produits de la marque Aunt Jackie en combinaison avec différentes huiles pour entretenir mes cheveux. Mais j'ai eu envie de tester autre chose pour combattre la sécheresse de mes cheveux et c'est vers la célèbre marque Cantu que je me suis tournée. Si vous avez les cheveux de type caucasien il y a peu de chances que vous connaissiez cette marque. En revanche, si vos cheveux sont frisés, crépus ou bouclés, impossible de ne jamais en avoir entendu parlé tellement cette marque est mythique ! Je me suis orientée vers le leave-in conditionner au karité que j'applique sur cheveux humides en petite quantité (ce produit est très riche). Je tire profit de la chaleur ambiante pour laisser mes cheveux sécher à l'air libre et that's it : des cheveux nourris, tout doux et sans frisottis. Petit plus : l'odeur est à tomber par terre !  Je vous ferai peut-être une revue plus complète de ce produit sur le blog si cela vous intéresse.


Comment ne pas craquer pour les bijoux de Morgane, créatrice de la marque Art&Miss ? Confectionnés à Rennes, les accessoires d'Art&Miss s'inscrivent dans la tendance colorée bohème-chic. La grande majorité des bijoux sont fabriqués en polymère, mais vous pouvez également retrouver des bijoux avec des matières naturelles. Pour ma part, j'ai choisi 2 bracelets : l'un avec un coquillage et l'autre avec un coquillage en polymère. J'ai été vraiment impressionnée par le détail du coquillage en polymère, on pourrait presque croire que c'est un vrai coquillage teint en bordeaux ! Ce que j'aime dans ces bracelets c'est qu'ils sont très faciles à assortir avec n'importe quelle tenue d'été. J'ai hâte de pouvoir me faire percer les oreilles afin de commander quelques paires de boucles d'oreilles qui sont la spécialité de la marque. Vous pouvez retrouver les bijoux Art&Miss sur la boutique Etsy et suivre les dernières nouveautés sur le compte Instagram.




Ce printemps j'ai eu l'occasion de tester l'application PixPax en partenariat avec Trnd. Pour ceux et celles qui ne connaissent pas, PixPax est un service d'impression photo de style polaroid avec du papier mat recyclé. Le prix de ces impressions est d'autant plus intéressant puisque vous ne payez que les frais d'envoi (qui sont de 5,99€) et les éventuels goodies que vous pouvez acheter avec (un kit DIY guirlande photo par exemple). Pour ma part j'ai opté pour l'impression de 18 photos sans options. Je trouve que la qualité du papier est vraiment pas mal pour le prix, j'en ai profité pour imprimer des photos de mes proches ainsi que quelques photos de fleurs que j'ai prises au cours de l'année. Même si j'ai testé ce service avant le mois de juillet, cela reste pour moi un coup de coeur de l'été car je sais que certain.e.s d'entre vous aiment imprimer leurs photos de vacances donc je me devais de partager ce bon plan avec vous ! ;)




Je vous souhaite à tous et à toutes de très bonnes vacances. 
N'oubliez pas de vous hydrater correctement !

Cuisine

RECETTE - Smoothie mangue framboise (VEGAN)

7/08/2019

Hola ginamigos !

La température grimpe de plus en plus dans le sud-ouest ces derniers temps. Et qui dit chaleur dit smoothie ! Aujourd'hui je vous propose une recette de smoothie qui mélange à la fois les saveurs tropicales et les fruits rouges afin de faire le plein d'énergie. Et comme depuis ma dernière recette de smoothie je n'ai toujours pas investi dans des grands verres pour accueillir mes smoothies et mes milkshake, on repart sur le hashtag #SmoothieDansUnePinteDeBière (ou bien #AlcooliqueHealthy, au choix !).

smoothie-mangue-framboise-recette-vegan

▽ RECETTE ▽

INGRÉDIENTS : Une mangue | Une poignée de framboises | Yaourt végétal à la noix de coco | Lait de soja vanille | Grenade (optionnel) | Feuille de basilic (optionnel)


Premièrement, je commence par couper en tranches ma mangue. Certains préfèrent éplucher la mangue avant de la couper, moi je commence par la couper en premier car je trouve que c'est plus facile d'enlever la peau sur des petites portions.  

tranches-mangue

Dans un verre mesureur (ou dans votre mixeur), ajoutez la mangue avec une poignée de framboises  (ici j'utilise des framboises surgelées pour le côté pratique), deux cuillères à soupe de yaourt végétal à la noix de coco et le quart d'un verre de lait de soja vanille. J'aime bien que mes smoothies soient épais mais pas trop non plus, c'est pour cela que j'ajoute toujours un peu de liquide. Je mixe le tout et une fois mon smoothie prêt, j'ajoute quelques graines de grenade pour le côté croquant et une feuille de basilic our souligner le goût des fruits (et pour la décoration aussi, on ne va pas se mentir). 



Bonne dégustation !


Body Positive

Une histoire de corps : la relation avec mon physique

4/28/2019

L'image de soi est un enjeu personnel qui nous concerne tous et toutes à un moment donné de notre vie. Avoir confiance en soi et être à l'aise avec son physique sont des choses qui ne sont jamais acquises et qui demandent un travail constant. Je voulais vous parler de la relation que j'ai avec mon corps depuis l'adolescence, cette relation compliquée qui ressemble à celle d'un vieux couple parfois usé par le temps. 

body-positive-acceptation-de-soi


Enfant, j'étais boulotte : j'adorais manger et ça se voyait. J'ai commencé la danse classique très jeune et c'est en parti à cause de la danse que j'ai commencé à être gênée par ma corpulence, surtout à cause des remarques de mes camarades qui étaient toutes fines. Parce que j'avais un très bon niveau et que je m'étais faite repérée par plusieurs chorégraphes (dont un recruteur pour les petits rats de l'opéra), j'ai dû faire mon premier rééquilibrage alimentaire à l'âge de 7 ans afin d'améliorer mon "aspect physique". Une danseuse classique, dans l'imaginaire, c'est une silhouette fine et allongée. Moi j'étais grande avec quelques kilos en trop (ce qui n'entravait en rien mes performances sportives). 

photo-lingerie-body-positive

Mais c'est à l'adolescence, comme pour beaucoup de personnes, que ma relation avec mon corps s'est détériorée. Dès le collège, je voulais avoir un physique que je n'avais pas : être fine avec les cheveux lisses. J'ai commencé les défrisants, mais j'ai aussi commencé à sauter les repas (pour grignoter par la suite en cachette, parce que vous imaginez bien qu'une jeune fille de 13 ans en pleine croissance ne peut pas tenir sans repas, ni une adulte d'ailleurs). Résultat : j'ai fait le yoyo pendant des années. A 14 ans, j'ai décidé de couper tous mes cheveux défrisés et de repasser au naturel (du moins en ce qui concerne la texture, j'avais les cheveux de toutes les couleurs à l'époque) en choisissant de les laisser tantôt bouclés, tantôt lissés. Mais ma relation à mon corps était de plus en plus compliquée  ; j'avais du mal à accepter mon corps de femme qui s'est développé assez jeune. De plus, les traces des privations alimentaires alternées au grignotage sont devenues visibles en me laissant mes premières vergetures. 


Consciente du fait que ma relation avec mon corps est malsaine, j'ai essayé d'apprendre à m'accepter telle que j'étais vers la fin de mon adolescence et le début de l'âge adulte. J'ai donc commencé à chercher de l'inspiration en recherchant des femmes (modèles, artistes) qui avaient une corpulence similaire à la mienne et que je trouvais sublimes. Mais c'est surtout un modèle en particulier qui m'a permis d'avoir une autre image de mon corps : Stefania Ferrario, un mannequin italo-australienne qui a lancé le mouvement "Drop the Plus" afin qu'on arrête d'étiqueter les modèles en fonction de leur taille. Et ce fût une révélation pour moi : cette femme que je trouve magnifique fait une taille 42, elle rayonne par sa féminité et surtout par sa confiance en elle. Depuis, je ne suis que des femmes inspirantes qui resplendissent par leur confiance en elle, je pense notamment à Alexandra du blog  Mademoiselle Modeuse mais aussi aux modèles alternatifs que je suis sur Instagram.

photo-lingerie-body-positive

J'ai donc appris petit à petit à aimer ces hanches rondes, ces cuisses épaisses, cette poitrine, ce visage rond. C'est un processus qui m'a pris plusieurs mois mais à la fin, le but était atteint : je m'acceptais telle que j'étais avec une taille 40-42. Hélas cela n'a pas duré longtemps puisque par la suite, je suis tombée malade (je souffre d'une bronchectasie depuis maintenant 3 ans) et j'ai perdu 10 kg. Le traitement que j'ai eu au début de ma maladie était à base de cortisone, ce qui a eu pour effet de déréguler complètement mon sommeil et de me faire perdre beaucoup de poids d'un coup. De nouvelles vergetures sont apparues, et le plus difficile pour moi a été de repartir de zéro. Il y a quelques années j'aurais fait n'importe quoi pour faire un 36-38 sans le moindre effort, et là, alors que j'arrivais enfin à aimer mon corps en 40-42, je me retrouve avec un corps que je ne reconnais plus.


J'ai tout essayé pour reprendre du poids mais rien n'y faisait, la balance ne bougeait plus : mon poids s'était stabilisé. Perdre du poids n'est pas toujours synonyme de satisfaction, en particulier lorsque vous ne l'avez pas choisi. Et parfois on choisit de perdre du poids et on ne s'aime pas plus avec des kilos en moins. Aujourd'hui, 3 ans plus tard, j'ai repris du poids mais pas de manière saine ; le stress et le manque de sommeil ont été le facteur de cette reprise de poids. Je ne me sens pas en grande forme physique et j'ai pris la décision de me remettre au sport afin d'apporter du tonus à ma silhouette mais surtout de l'énergie. Je ne me suis pas encore faite à ce nouveau corps que j'ai depuis un peu plus d'un mois. Il y a des jours où j'aime ce que je vois dans le miroir, d'autres où je voudrais changer. Il y a toujours des hauts et des bas lorsqu'il s'agit d'amour de soi, ce n'est pas quelque chose acquis à vie. Mais j'y travaille, notamment par le biais de la photo. Les photos que vous voyez dans cet article sont issues d'un set de photos lingerie que j'ai réalisé avec Claudia (@planetefilante) . Ce projet était prévu bien avant ma prise de poids, je voulais vraiment me lancer le défi d'être face à l'objectif sans artifices pour cacher, masquer, gommer mon corps. Aujourd'hui, ce projet a plus que jamais du sens pour moi puisqu'il rentre dans ce processus d'acceptation de soi

Je suis consciente que dans l'univers du blogging poser en lingerie est souvent problème car ce genre de photos passent pour de la vanité, de l'exhibitionnisme pour la course aux likes. "Pourquoi tu poses en lingerie pour parler de l'acceptation de son corps ? Tu peux le faire en étant habillée, respecte-toi" ; je m'attend à ces remarques. Mais à vrai dire, je m'en fiche. Je m'en fiche car c'est un moyen comme un autre se me sentir bien dans ma peau et pourquoi pas donner envie à d'autres femmes (ou hommes) de faire de même. De leur montrer que non, avoir un corps "parfait" n'est pas une obligation pour faire de la photographie en maillot de bain ou en lingerie. Et au delà de cet aspect, c'est aussi un projet artistique avec une esthétique retranscrite par les photos de Claudia qui a fait un travail formidable notamment avec la couleur et ses idées créatives.


photo-lingerie-modele-alternatif

Pour le petit mot de la fin : donnez-vous le temps d'apprendre à vous apprécier. Chacun y arrive à son rythme, ne vous mettez pas la pression pour y parvenir. C'est un processus long, ne vous découragez pas. 

Make up

MAKE-UP - Space metallic #RDVBeauté

2/21/2019

Hola ginamigas !

Ce mois-ci on se retrouve à nouveau pour les RDV Beauté avec pour thème le maquillage métallique. Je ne porte quasiment jamais de maquillage métallique, on peut donc dire que c'était un vrai challenge de créer un look avec ce style de produits. Mais cela m'a permis d'essayer de nouvelles choses en travaillant avec des textures différentes.

make-up-argenté-metallique

Pour ce thème j'ai donc décidé de l'interpréter de manière simple. J'ai choisi uniquement du gris métallique et du noir pour le créer. Mon inspiration ? Les couleurs des costumes d'astronautes et les vaisseaux spatiaux dans la science-fiction !


Produits utilisés :
NYX Liquid liner matte
Ombre à paupières argentée Ombre Velours
Metal eye liquid The Body Shop (n°700 Holographic Platinium)
Rouge à lèvres crème noir Kiko (Gossamer Emotion)


Mes sourcils étant déjà faits, je m'attaque directement aux yeux en appliquant avec les doigts l'ombre à paupières argentée d'Ombre Velours. J'ai choisi d'appliqué cette ombre à paupières au doigt pour que le rendu soit plus pigmenté. Pour la forme, j'ai voulu faire un dégradé un peu brouillon en suivant simplement la forme de mes yeux. 

make-up-argenté-silver-metallic-glitter

Je me suis ensuite attaquée au double liner en commençant par celui du cut creuse. Avec le liner pinceau de NYX, je me suis appliquée à faire un trait qui suit tout d'abord la ligne naturelle de ma paupière et j'ai ensuite allongé le trait vers l'extérieur comme si je faisais un cat eye. J'ai bien laissé sécher pour éviter de mettre du noir partout et de tout recommencer (chose qui m'est arrivée bien trop souvent... hélas). J'ai choisi de faire un demi trait uniquement et pas un trait complet pour ne pas que mon regard paraisse trop sévère. Pour le tracé du liner au ras des cils, j'ai suivi le même procédé en traçant cette fois-ci un trait plus épais. J'ai fait en sortes que les deux traits d'eye-liner soient à peu près parallèles.

make-up-argenté-silver-metallic

 Enfin, pour les lèvres, j'ai appliqué au préalable une couche de talc avant d'apposer 2 couches de rouge à lèvres noir. En effet, ce rouge à lèvres noir de chez Kiko a une texture crémeuse et donc qui s'estompe très facilement. Je ne voulais pas que le noir "bave". Pour l'effet métallique, j'ai appliqué au centre de mes lèvres inférieures et supérieures l'ombre à paupière liquide métallique/holographique de The Body Shop. L'applicateur ressemble à celui d'un rouge à lèvres liquide, ce qui m'a facilité l'application. J'ai ensuite estompé ers l'extérieur pour créer un dégradé, puis j'ai rajouté une couche au centre pour que le centre des lèvres devienne le point lumineux de la bouche.


J'espère que ce make-up vous aura plu, je suis vraiment désolée d'être si absente en ce moment sur le blog. Promis, je reviens très vite de manière plus régulière dès que mon emploi du temps me le permettra. En attendant, vous pouvez faire un tour sur l'Instagram des RDV Beauté pour voir les maquillages proposés par les autres blogueuses ! 

make-up-silver-metallic-glitter


Suis-moi sur Facebook...

et Instagram !