Les monologues de Gina #1 - La femme, marchandise sexuelle ? HOW ABOUT NO ?

2/20/2014

Salut à toi, camarade !

Aujourd'hui je vais aborder un sujet où pratiquement toutes les filles et femmes vont sûrement se reconnaître à travers certaines situations que je vais présenter. Sache-bien petite matriochka que là, à l'instant où j'écris cet article, je suis plutôt révoltée, un peu, voir un peu beaucoup. Aujourd'hui on va parler des gros dégueulasses qui pensent qu'avec le contenu de leur caleçon, ouais, parce que j'en ai marre. J'en ai marre qu'on me reluque comme un bout de viande quand je porte une jupe, une robe ou encore un short, j'en ai marre qu'on me siffle comme si j'étais un animal de compagnie et qu'on m'adresse des paroles indécentes, et surtout ça me répugne de voir des hommes plus vieux que le père Fourras me mater dans les bus ou dans le tram. Quel manque de respect bon sang ! Il faut les tenir en laisse ceux'là, c'est pas possible ! Depuis quand on a plus le droit de s'habiller comme on veut sans que des pervers viennent t'emmerder ? Mais quelle manque de classe, de décence et de respect. Et puis il y a ces hommes, tout âge confondu, qui te sortes des phrases salaces comme "Viens que j'te ken.", "Vas-y t'es bonne !" et j'en passe. Tu as une libido en feu ? Ok, pas de problème, il y a des sites de rencontres spécial plan d'un soir ou des escort girl, mais pourquoi tu viens embêter des filles que ne t'ont rien demandé ? L'autre jour, j'ai décidé de m'inscrire sur Badoo pour rencontrer du nouveau monde sur Bordeaux, après tout cette plateforme y est dédiée. Au final je me suis désinscrite le lendemain, lasse de recevoir des messages massifs de garçons disant "vien ke jte baiz" et autre message à la con du même style. Mais mince, qu'est-ce que tu fiches sur un site pour rencontrer des gens et faire des sorties si tout ce que tu cherches c'est un plan cul ? Comme je l'ai dit précédemment, il y a des sites qui y sont dédié, qu'est-ce que t'as, tu n'as pas envie de payer ? Nous ne sommes pas des objets sexuels messieurs les pervers, quelle que soit notre tenue vestimentaire ou autre, notre corps n'appartient qu'à nous et c'est pas du libre service. Quand vous vous faites draguer vulgairement dans la rue ou dans les transports en commun, certaines personnes de mauvaise foi (filles et garçons d'ailleurs) vous dirons que vous l'avez bien chercher vu votre démarche, votre short trop court, vos collants sexy ou encore votre décolleté aguicheur. Ces gens-là ne valent pas mieux que le gros dégueulasse qui vous a salement parlé 2 minutes avant, avec ce comportement ils cautionnent et justifie la réaction de celui-ci. JE DIS NON A CETTE MENTALITÉ !


Dis-toi que ça aurait été Rihanna à poil dans la rue qui se faisait accoster de la sorte, le discours aurait été bien différent car après tout c'est une chanteuse, elle peut dévêtue comme un ver ça pose de problème à personne, mais toi et moi, anonymes de la société, nous faisons tout pour attirer le regard des hommes avec nos shorts courts et notre paire d'escarpins vois-tu, nous sommes en manque d'attention. Toi et moi les gens vont nous traiter de pute ou de salope parce qu'on porte une jupe, mais quand une chanteuse fait des mouvements suggestifs et totalement dénudée dans un clip, presque tout le monde trouve ça cool. Le problème c'est que maintenant dès que tu es sexy, tu es associée à une fille facile. Ça serait bien qu'on apprenne à différencier le sexy du vulgaire, ce sont deux choses complètement différentes. Notre société est pervertie par la sexualisation de l'image de la femme, rien qu'à voir les publicités ou les couvertures de magazine tu as tout de suite compris de quoi il est question. Je prend l'exemple du magazine masculin GQ avec cette photo issue d'un shooting des actrices de Glee en 2010 pour illustrer mes propos :


As-tu déjà vécu une des situations présentées dans cet article ? Que penses-tu de l'influence des médias dans la sexualisation de la femme ? Si tu es un jeune homme et que tu lis cet article, je t'invite à commenter également.
Je ne vais pas m'étaler sur le sujet sinon j'écrirai quasiment un mémoire universitaire, mais je pense que la sexualisation de la femme via les médias nuit gravement au quotidien des femmes qui sont vues comme des objets de désirs sexuels consentants. On peut être sexy sans être vulgaire, cela ne justifie en aucun cas le fait qu'on te mettes la main aux fesses dans un métro bondé ou qu'on te parle comme à une marchandise sexuelle. Ton corps t'appartient et ce n'est pas en libre-service, même si tu te baladais nue dans la rue cela n'est pas un message criant aux hommes "Quand tu veux, où tu veux"Je remercie et respecte énormément les jeunes hommes qui n'adhèrent pas à cette idéologie de la femme marchandise, merci de nous considérer telles que nous sommes, des êtres humains.




You Might Also Like

4 commentaires

  1. Réponses
    1. C'était pas forcément dans ce sens-là mais pourquoi pas haha

      Supprimer
  2. Prenons exemple sur les anglais et soyons gentlemen !
    Encore une raison d'être féministe *-* Je suis un homme et hétéro mais ça m'écoeure tout ce que on voit à la télé... Montrer une bonne image de la femme bordel ! Pas d'une femme qui est devant l'écran grâce à ses attributs... Comment on peut avoir des jeunes qui grandissent avec ça et qu'il ait une bonne image d'elles u_u

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement, et c'est tout à ton honneur d'ailleurs.

      Supprimer

Suis-moi sur Facebook...

...Instagram...

...et Lookbook !