03 septembre 2015

Au secours, mes cheveux sont bouclés ! Guide de survie dans la jungle capillaire.

Hola ginamigas !


"J'adore tes cheveux, pourquoi tu les lisses ?", "J'aurais trop aimé avoir tes cheveux bouclés" ; ces remarques, nous les filles aux cheveux bouclés, on les entend trop souvent. Et à chaque fois, on rétorque que non, avoir des cheveux bouclés c'est compliqué, c'est beaucoup d'entretien, c'est Le livre de la jungle le matin quand on se lève. Effectivement, avoir des cheveux bouclés ce n'est pas de tout repos. C'est même carrément un vrai sport ! Mais au final, même s'il y a des jours on on aimerait avoir des cheveux lisses, on les aime nos boucles, n'est-ce pas ? Alors voici mon petit guide de survie pour apprivoiser vos boucles et les sublimer. C'est parti !

Choisir un bon shampoing et un bon soin.

C'est la base d'une crinière bouclée hydratée et avec peu de frisottis. J'ai testé beaucoup de shampoings et soins, du supermarché aux marques de coiffeurs, en passant par les gammes pour cheveux métissés (bien que mes cheveux ne sont pas des cheveux de métisses, je suis quarteronne et j'ai des cheveux à boucles lâches). J'ai souvent été déçue, car même avec certaines gammes de coiffeurs il y avait toujours quelque chose qui clochait : cheveux pas suffisamment hydratés après le shampoing et le soin, frisottis, cheveux qui graissent rapidement à la racine... Ce que je vous conseille, c'est de tester plusieurs marques pour trouver celle qui est la plus adéquate pour votre crinière. Pour ma part, j'avais trouvé mon bonheur avec la gamme Essentials Damage-Care de Kao (j'en avais fait une revue vidéo sur le blog, clique ici !) mais cette marque japonaise étant uniquement disponible sur Internet et il faut s'armer de patience pour les recevoir. Parfois, on se retrouve en rupture de stock et attendre une ou deux semaine quand on n'a plus d'après-shampoing ou de shampoing, non merci ! Je me suis mise donc à la recherche désespérée d'un shampoing et d'un après-shampoing aussi qualitatifs que ceux de Kao. Et puis au mois d'août, j'ai trouvé mon bonheur : une marque disponible en supermarché, sans paraben et silicones, je vous présente Fruit Energie !


Cette marque française, dont tous les produits sont fabriqués en Provence, a répondu à toutes mes attentes. Je n'y croyais plus, et je dois dire que le parfum des produits et le packaging m'ont incitée à tester ces produits. Et depuis, je ne vois pas quel autre marque française utiliser, j'ai trouvé les produits salvateurs pour mes boucles, adieu frisottis disgracieux et bonjour brillance capillaire. Un vrai miracle ! Pour être tout à fait honnête, je pensais que le sans paraben était un véritable argument marketing, mais en réalité j'ai pu voir une réelle différence dans la qualité de mes cheveux, mais aussi j'ai pu constater que ms cheveux graissent beaucoup moins vite. 

Récapitulatif : trouver un bon shampoing et un bon soin reste selon moi une partie majeure de l'entretien de vos boucles, je dirais même que c'est un fondamental. Trouver un shampoing qui réduit les frisottis et un soin riche et nourrissant est nécessaire pour sublimer vos boucles et faciliter l'entretien quotidien. Notez qu'idéalement les cheveux bouclés se lavent une à deux fois par semaine, pas plus. Bien sûr vous pouvez rincer vos cheveux à l'eau et utiliser un après-shampoing pour démêler vos cheveux. 

Après le shampoing, je sèche mes cheveux dans les règles de l'art.

Le séchage est sans doute l'étape la plus importante pour la mise en forme de vos cheveux. En été, essorez bien vos cheveux et laisser-les sécher à l'air libre. Si vos cheveux ont tendance à faire des frisottis, n'hésitez pas à mettre une crème anti-frisottis ou une crème sans rinçage pour bien hydrater vos cheveux. Lorsque vous séchez vos cheveux au sèche-cheveux, mettez un embout diffuseur pour donner du ressort à vos boucles. Si vous n'aimez pas le volume de Tina Turner, commencez par sécher les racines sans diffuseur, bec tourné vers le bas, puis séchez les longueurs avec le diffuseur.

ATTENTION : n'oubliez pas d'utiliser un protecteur de chaleur avant d'utiliser tout appareil chauffant ! On sous-estime souvent l'utilisation d'un protecteur de chaleur avant de sécher ses cheveux, or il est capital d'en utiliser un pour préserver vos cheveux sur le long terme. J'utilise le spray protecteur de chaleur Expert protection 230°C de Franck Provost qui jusqu'ici a bien fait ses preuves. 

Au quotidien : je nourris mes cheveux comme s'il n'y avait pas de lendemain.

Un bon entretien quotidien est essentiel pour avoir de belles boucles brillantes. La méthode la plus utilisée pour démêler les cheveux bouclés et frisés est la méthode L.O.C (Leave-in, Oil, Cream). Cependant, il est important d'adapter cette méthode aux problèmes de vos cheveux ; cette méthode peut être problématique si vous avez des cheveux qui graissent vite, en revanche si vos cheveux sont extrêmement secs, elle va permettre à vos cheveux d'être nourris intensément. 
Dans mon cas, j'ai adapté la méthode LOC en fonction de mes besoins. Pour démêler mes cheveux et les hydrater, j'ai gardé un vieux spray que je remplis d'eau et que je complète avec 2 cuillères à café de leave-in conditionner (soin sans rinçage, pour les petites nouvelles). Je vaporise mes cheveux avec cette eau et une fois bien humidifiés je les démêle avec un peigne à dents larges. Ensuite, j'applique une crème de soin sans rinçage, celle que j'utilise depuis petite est la crème sans rinçage DOP au karité. Enfin, j'applique une huile fine pour sceller l’hydration. Mes préférées sont l'huile de coco et l'huile de passiflore, mais j'ai une nette préférence pour l'huile de coco pour ses nombreuses vertus. Vous pouvez trouver de l'huile de coco dans les supermarchés asiatiques (comme Eurasie à Bordeaux) ou quelques fois dans les rayons bio, et vous trouverez de l'huile de passiflore dans les boutiques africaines, indiennes ou antillaises (d'ailleurs la marque que je prend pour mon huile de passiflore est la marque Les Antillaises). 

Récapitulons : ne démêlez pas vos cheveux à sec, mouillez-les avec un spray à base d'eau. Pour démêler vos cheveux, utilisez un peigne à dents larges (de préférence, en bois, car combien de peignes en plastiques ont rendu l'âme dans mes cheveux, une forte pensée pour ces victimes) et pas une brosse (sauf brosse à picots de bois ou à poils de sangliers). Utilisez un leave-in conditionner associé à une huile pour une hydratation optimale. Trouvez l-huile qui vous correspond, pour certaines personne le beurre de karité et l'huile d'argan fait des miracles, pour d'autres elles sont trop grasses. L'huile la plus universelle reste l'huile de coco. 


Au coucher, je fais du cocooning capillaire. 

La période de la journée où les cheveux forment le plus de frisottis c'est pendant la nuit. Vos cheveux en se frottant à l'oreiller crées des frisottis, et des nœuds si vous ne les attachez pas. Problème : si vous attachez vos cheveux, vous risquez d'avoir la marque de l'élastique. Vous pouvez investir dans une taie d'oreiller en satin ou en soie, ou bien un bonnet de nuit en satin (pas très glamour, mais efficace). Pour ma part, je fais beaucoup plus simple : je me fais un palmier au sommet du crâne quand je veux préserver du volume le lendemain matin sans avoir de frisottis sur les longueurs, ou bien je me fais 2 ou 4 tresses quand je veux diminuer le volume et avec des boucles encore plus lâches qui se rapprochent des ondulations. 

Les erreurs à éviter pour garder une crinière bouclée domptable.

  • NE JAMAIS SE BROSSER LES CHEVEUX A SEC ! C'est IN-TER-DIT ! Vous allez non seulement vous casser les cheveux mais en plus, le résultat ressemble à la nouvelle coupe du caniche de votre voisine Marcelline. 
  • Ne pas abuser du lisseur. J'ai fait cette erreur il y a longtemps, je me lissais les cheveux tous les jours. J'ai eu les cheveux extrêmement abîmés suite à cette overdose massive de fer à lisser. Cependant vous pouvez quand même vous lisser les cheveux, une à deux fois par semaine me semble correct (surtout si comme moi vous avez du volume qui vous permet de garder votre lissage toute la semaine). 
  • Ne pas faire de coupes dégradées. J'ai aussi fait cette erreur en début d'année, au départ j'étais très contente car je lissais mes cheveux chaque semaine, mais je peux vous affirmer que lorsque vous laissez vos cheveux bouclés, c'est assez disproportionné, les mèches les plus courtes prennent beaucoup plus de volume que le reste de la chevelure. Enfin, la repousse est assez aléatoire. 
  • Ne pas utiliser des élastiques avec du fer. Cela casse vos cheveux au fil du temps. 

Enfin, le message que j'aimerais vous passer en cette fin d'article est que OUI, c'est difficile d'entretenir ses cheveux bouclés. Mais tout cet entretien vaut vraiment la chandelle, vos cheveux ne pourront que s'en porter mieux ! 


Aucun commentaire

Enregistrer un commentaire

© The Crystal Sheep
Maira Gall