SPECIAL ETUDIANT : 3 idées pour rentabiliser son temps de trajet

10/14/2015

Hola ginamigas !

Aujourd'hui on va parler d'un sujet qui peut être intéressant si vous n'avez pas la chance d'habiter à côté de votre lieu d'études ou de travail. Certaines d'entre vous font le trajet en voiture, mais pour beaucoup d'autres le trajet s'effectue en train, RER si vous habitez en région parisienne, car régional, ou même métro et tramway (on peut vivre dans une ville et faire 1h de trajet en transports pour aller en cours). Mon article d’aujourd’hui s'adresse particulièrement aux étudiants et étudiantes qui souhaitent "rentabiliser" le temps passé dans les transports. J'espère que ces quelques suggestions et conseils pourront vous être utile, ils sont basés sur ma propre expérience du trajet étant donné que cela fait maintenant 1 an et demi que je fais de longs trajets pour aller en cours, et c'est encore plus vrai cette année où je dois faire 2h par trajet pour aller en cours, soit 4h aller/retour. 

Avancer son travail : la manière la plus avantageuse d'occuper son trajet.

Cela paraît être une évidence mais je sais que parfois lorsqu'on termine la journée et qu'on est sur le trajet du retour, on n'a pas forcément la motivation de travailler. A noter que dans certains transports les conditions ne s'apprêtent pas au travail (tramways et bus bruyants, car non-équipés de petites tablettes d'appoint). Cependant si les conditions de travail comme le calme (ou peu de bruit), le confort et l'équipement sont présentes, c'est un avantage dont il faut profiter pour rentabiliser le temps de trajet. Réviser ses cours, revoir les notes prises au cours de la journée, avancer quelques devoirs comme des exercices ou de la lecture... Mieux vaut battre le fer tant qu'il est encore chaud ! Tout ce que vous pouvez faire durant le trajet vous permettra d'avoir plus de temps libre chez vous pour vous reposer, vous distraire, prendre soin de vous... Faire tout ce que vous n'avez pas le temps de faire en temps normal. 
Pour ma part, j'apprécie énormément de travailler dans le train (quand j'en ai la possibilité, parfois il y a tellement de monde qu'il est difficile de trouver une place assise) car on a tout le confort nécessaire pour y faire ses devoirs : un siège avec des accoudoirs, une petite tablette d'appoint ou une table pour poser son bloc-note ou son ordinateur, des prises (dans certains TER, pas tous) pour le brancher. Il est vrai que dans le car il est plus difficile de travailler car l'espace est très restreint, il est rare d'avoir des tablettes d'appoints pour déposer ses affaires donc difficile d'exécuter des tâches manuscrites.



Lire un livre : s'évader le temps d'un trajet.

Si vous avez la chance de ne pas avoir le mal de transport, lire est un bon passe-temps. Avec un bouquin dans les mains, le trajet semble passer plus rapidement. Ecouter la musique, regarder des vidéos ou jouer sur son smartphone, c'est super aussi, mais le problème récurrent est la batterie. En fin de journée, il est rare d'avoir une batterie chargée au moins à moitié (coucou les utilisateurs d'iPhone), alors qu'un livre, lui, n'a pas besoin d'être chargé (sauf si vous avez une liseuse, et encore la liseuse a une très grande autonomie). Lire un roman c'est s'évader à travers la vie des personnages, et ainsi sortir de son quotidien le temps d'un trajet. Vous pouvez aussi lire des livres d'histoire, de sciences, philosophiques ou autre, cela vous permettra d'accroître votre culture générale et qui sait, déclencher une passion pour un sujet en particulier !

Parfois la SNCF glisse des petits livres ou des BD dans les
filets des sièges. Bonne lecture !

Faire du tricot, ce n'est pas que pour mamie.

Tricoter dans le train ou dans le bus, trop ringard ? Détrompez-vous ! Cela fait 2 ans que le tricot revient à la mode et moi-même qui détestait le tricot il n'y a pas moins d'un an et demi je m'y suis mise et je suis devenue une adepte. Été comme hiver, il n'y a pas de saisons particulières pour se détendre. Mettez à profit votre temps de trajet pour vous faire une écharpe, un bonnet, un pull (pour les plus patientes) ou encore une pochette pour votre tablette ou votre téléphone. Autant allier l'utile à l'agréable, vous ne verrez pas le temps passer en faisant quelques rangées de tricot. Vous souhaitez apprendre à tricoter ? Certains ateliers fleurissent dans des boutiques spécialisées, mais si vous êtes plus autodidactes (et surtout une étudiante fauchée) vous pouvez vous tourner vers des tutoriels sur Youtube. D'ailleurs, je vous conseille cette chaîne qui m'a beaucoup aidée dans ma progression: Les tutos de Fadinou




You Might Also Like

0 commentaires

Suis-moi sur Facebook...

...Instagram...

...et Lookbook !