05 mars 2016

FAQ : pescétérienne, je répond à vos questions.

Hola ginamigas !

L'article d'aujourd'hui sera un peu spécial car je fais mon bilan de 6 mois de pescétarisme (végétarien qui mange encore du poisson). Je voulais vous en parler car il est vrai que lors de mes sorties entre amis ou lorsque je fais de nouvelles rencontre, on me pose beaucoup de questions sur le végétarisme en général. Je vais donc faire une sorte de FAQ sur le sujet ou du moins sur comment je vis ce changement alimentaire. J'ai réuni des questions que l'on m'a déjà posé et des questions que vous pouvez venir à vous poser si vous souhaitez devenir végétarien(e). J'y répondrai avec une grande honnêteté.

Pourquoi devenir végétarienne ?

Pour ma part, 2 raisons ont guidé mon choix vers le végétarisme. 
La première est liée à mes problèmes de santé. Normalement il m'est possible de consommer de la viande mais qu'en très petite quantité et peu souvent ; en théorie, si je respectais le régime alimentaire qui m'est conseillé, il serait préférable que je sois végétalienne. Etant flexitarienne (pour en savoir plus sur le flexitarisme, clique ici) depuis le début de ma colopathie fonctionnelle, j'ai décider de supprimer la viande pour améliorer ma digestion. 
La seconde est purement éthique. J'ai toujours été pour la cause animale, mais il y a 5 ans encore j'étais une très grande consommatrice de viande. J'ai eu un déclic lorsque j'étais flexitarienne, une prise de conscience sur les conditions animales dans le monde de l'élevage. Pendant cette période, je consommais peu de viande mais la viande que je consommais venait de producteurs locaux (les joies de la vie en campagne). Néanmoins, je me suis aperçue qu'au final je consommais rarement de la viande, et de ce fait je me suis décidée à ne plus en manger. De plus, le fait de consommer rarement de la viande m'en avait fait perdre le goût.

Pourquoi avoir garder le poisson et les fruits de mers dans ton alimentation ?

Je consomme encore des produits de la mer comme le poisson ou certains fruits de mers à raison de 3 fois par mois (en moyenne). J'aime encore beaucoup le poisson, mais je n'en mange que lorsque l'envie se présente, et plu particulièrement lorsque je suis amenée à manger au restaurant. Je ne ressens pas le besoin d'en manger chaque semaine, mais j'apprécie le goût et la texture du poisson, et je dois dire que les seuls simili-carnés que je n'ai pas aimé sont les simili-carnés de poisson justement. Je ne retrouve ni le gout, ni la texture dans ces alternatives végétales. Lorsque je ne mange pas de poisson je ne ressens aucun manque, mais si j'ai envie d'en manger (je suis particulièrement fan des sashimi notamment) je ne résiste pas à cette envie. Je privilégie la consommation occasionnelle lors de mes sorties comme je l'ai dit plus haut, mais si je dois venir à en acheter pour le cuisiner chez moi, je privilégie le poisson issu de la pêche éco-responsable et évite les poissons d'élevage (à cause des métaux lourds présents dans la chair du poisson ainsi que les antibiotiques). De plus, la pêche raisonnée est le seul moyen de préserver la biodiversité marine si l'on continue à consommer des produits marins. Est-ce qu'un jour je serai capable de me passer complètement de poisson ? Pour l'instant je ne l'envisage pas, mais je pense en être capable.

La transition doit être plus facile quand on n'est pas un grand consommateur de viande, non ?

Chacun vit sa transition vers le végétarisme différemment. Certaines personnes arrivent à changer d'alimentation du jour au lendemain, pour d'autre c'est progressif. Et d'autres personnes n'y arrivent tout simplement pas. Mais laissez-moi vous dire une chose : il y a 4-5 ans, on m'aurait dit que je serais végétarienne je ne l'aurait pas cru car j'étais une très grande consommatrice de viande, et surtout de viande crue (exit l'image de la blogueuse sympa). Je mangeais de la viande midi et soir tous les jours. Bien sûr, avec mon traitement j'ai dû revoir ma consommation de viande, et particulièrement ma consommation de viande rouge (qui était mon type de viande préféré). Le premier mois a été difficile, même à raison de 3 plats de viande par semaine. Mais progressivement, je n'ai plus ressenti le manque de la viande et j'ai de plus en plus espacé mes repas de viande, jusqu'à arriver à une consommation occasionnelle. Est-ce que j'aurais réussi à réduire ma consommation de viande si je n'y étais pas contrainte pour raison de santé ? Je pense que j'en aurais été capable car tout est question de volonté. La question serait plutôt de savoir si j'aurais eu la volonté de le faire. Mais en toute honnêteté, même sans raisons médicales, ça aurait fini par arriver par rapport à mes préoccupations sur l'éthique animale. Lorsque l'on souhaite vraiment arrêter de consommer de la viande, que c'est un choix qui vient du coeur, on finit par y arriver, qu'on soit un gros consommateur de viande ou non. Le mental a un impact immense sur notre manière de vivre. Chacun a son rythme, ce n'est pas grave si l'on devient végétarien au bout d'un an ou au bout d'un jour, l'essentiel c'est de parvenir à ce que l'on souhaite !

Ressens-tu parfois un manque pour la viande ?

Depuis que j'ai supprimé la viande, je n'ai jamais ressenti de manque. Il m'est arrivé que certaines images de plats avec de la viande me fassent envie mais pas au point de vouloir en manger. Cela m'est arrivé l'autre jour en rêvant que je mangeais un tartare de boeuf, le lendemain j'y ai pensé mais je n'ai pas sauté le pas alors que j'en ai eu l'occasion. N'allez pas croire que je me suis empêchée à tout prix de manger de la viande, loin de là ! Si un jour une envie de viande persiste au point de vouloir en manger, je ne m'enfermerai pas à double tour pour m'empêcher d'en manger. Bien que le côté éthique prône sur beaucoup de chose, on n'a qu'une vie donc si j'ai vraiment envie d'en manger je ne pense pas que je me priverai. Mais jusqu'ici en 5 mois je n'ai pas craqué, pas une seule fois. Je n'ai jamais ressenti de sentiment d'insatisfaction ou de frustration. Disons que je n'ai jamais eu à me "priver" de viande, je n'ai tout simplement pas ressenti le besoin d'en manger.
J'ai assisté à des apéritifs avec de la belle charcuterie, j'ai préparé des plats avec de la viande pour des amis et pas une seule fois j'en ai mangé. Je dirais même que l'odeur de certaines viandes qui cuisent me dérange parfois, c'est le cas pour le porc ou le poulet.

Est-ce qu'il est difficile de sortir au restaurant lorsque l'on est végétarien ?

De manière générale, je ne vais pas le cacher, effectivement c'est plus compliqué d'organiser des sorties restaurant lorsqu'on est végétarien, surtout lorsqu'on sort avec des amis qui mangent de la viande. 2 options s'offrent à vous : soit vous jetez vos amis carnivores à la poubelles et vous sortez qu'avec des végétariens (je plaisante bien entendu), soit vous trouvez un restaurant qui propose une alternative végétarienne. Inutile de vous dire qu'il est préférable de choisir la deuxième solution ! Si vos amis n'ont rien contre un repas végétarien bien qu'ils soient carnivores, vous pouvez toujours sortir dans un restaurant végétarien ou végétalien. Pour l'instant on ne peut pas dire qu'il y en ait à tous les coins de rue, mais le marché commence à se développer. En revanche, si vos amis ne se voient pas manger un repas sans viande, certains restaurants proposent quelques plats végétariens sur leur carte (mais bien souvent, le choix manque et vous finissez par manger une assiette végétarienne qui s'apparente à une salade géante) mais d'autres restaurants sont encore plus sympathiques avec les végétariens et proposent de préparer n'importe quel plat de la carte sans viande, c'est souvent le cas dans les restaurants asiatiques de style bar à ramen. 

Est-ce que l'alimentation végétarienne peut être variée ?

Lorsqu'on ne mange pas de viande, on a souvent droit aux reflexions suivantes : "Mais du coup tu manges que des graines ?", "Comment tu peux te remplir de l'estomac en mangeant que de l'herbe ?", ou encore "C'est pas trop lassant de manger que de la salade ?". Contrairement aux idées reçues, l'alimentation végétarienne peut être très variée, il suffit d'être créatif ou de chercher des recettes ! Sur des plateformes comme Pinterest par exemple, on retrouve plein d'idées repas originales sans viande (et sans gluten même, pour les allergiques). A titre personnel, je n'ai jamais été aussi créative en cuisine que depuis que j'ai supprimé la viande. Je crée mes propres recettes ou je pioche ce qui me plait dans des recettes que je trouve sur internet, je les personnalise pour qu'elles correspondent à ce que j'aime. Et puis il faut savoir que beaucoup de plats traditionnels sont faisables sans viande et ce n'est pas pour autant qu'ils sont moins savoureux. Le plat que je me prépare souvent c'est le chili con carne végétarien (du coup, sans le carne haha), la viande peut être remplacée par du tofu, des simili-carné de boeuf, du seitan ou du tempeh. Personnellement, je ne remplace par la viande du chili. Bien entendu ce n'est qu'un exemple parmi d'autres, mais dans tous les cas sachez qu'on peut avoir une alimentation très gourmande tout en étant végétarien. Être végétarien ne veut pas dire qu'on doit se nourrir de manière austère comme un moine bouddhiste.



Aucun commentaire

Enregistrer un commentaire

© The Crystal Sheep
Maira Gall