16 juin 2016

Réapprendre à s'aimer/s'accepter : Les bienfaits du no make-up

Hola ginamigas !

Cela fait un mois que je réfléchis à la rédaction de cet article et que je veux le rédiger. Cette fois-ci, j'arrive enfin à trouver le bon timing pour l'écrire. Il y a quelques mois, j'ai eu une grosse chute de self-esteem. Peut-être que ça paraît superficiel, probablement. Je ne voyais que mes défauts physiques (je les cachais à coup de correcteur, de fond de teint et de vêtements trop larges) et j'en étais arrivée à ne plus vouloir me regarder dans un miroir. Je n'arrivais plus à m'accepter, tout simplement. Cela arrive à beaucoup de gens, et sur le long terme cela peut-être destructeur car le rapport à soi est un facteur assez important dans notre bien-être. Alors au lieu de me cacher indéfiniment, j'ai décidé de mettre un terme à tout artifice pour apprendre à me réconcilier avec mon corps.

J'ai commencé petit à petit par supprimer les artifices concernant le maquillage. Progressivement, j'ai arrêté de me maquiller les yeux. Mes yeux, la partie que j'ai toujours beaucoup maquillée car je les voyais trop petits et surtout "invisibles" à cause de leur couleur charbon. Fini l'eyeliner, au revoir le mascara et l'anti-cerne. Puis ensuite je suis passée aux sourcils que je corrigeais avec du crayon et j'ai arrêté de mettre de la BB crème. On se sent nu quand on ne se maquille plus du tout alors qu'on a l'habitude de le faire. Vous savez, on vit dans une société où la femme est entièrement instrumentalisée ; on nous fait porter des talons au boulot pour avoir l'air "plus professionnelle" soi-disant et lorsqu'on ne se maquille pas, on nous dit qu'on n'est pas féminines (absurde) ou on a droit à "tu devrais te maquiller, tu as l'air fatiguée". Au final, il faut se poser les bonnes questions : est-ce vraiment utile de tout faire pour avoir une apparence "parfaite" ?  N'est-ce pas autodestructeur au final de succomber à tous les artifices pour se trouver potable devant un miroir ?
J'ai beaucoup réfléchis à ces questions-là, et je me suis posé la question suivante : est-ce que je me maquille par plaisir ou pour me sentir bien dans ma peau ? Je peux vous dire que ça a été crucial. OUI j'aime me maquiller, mais je suis devenue dépendante au fil des années à ces produits qui  me permettait de m'accepter. Et c'est bien là le problème, c'est que j'avais besoin de ça pour m'accepter alors que ça devrait être avant tout un plaisir. C'est comme ça que j'ai commencé à ne plus me maquiller, à réduire tous les produits que je mettais sur ma peau pour me sentir mieux. Je l'ai fait pendant 1 mois, parfois je mettais un peu de mascara et de crayon, parfois rien. Et je me suis réveillée, j'ai arrêté de me maquiller pour m'accepter. J'ai appris à m'accepter telle que j'étais, qu'importe ce que l'on en pense, parce que personne n'est parfait, tout le monde (oui, absolument TOUT LE MONDE) a des imperfections, des tâches, des cicatrices, des yeux trop gros ou trop petits et j'en passe. Des défauts ? Mêmes les fruits et légumes en ont ! C'est ce qui rend chaque individu unique, si tout le monde était parfait alors on se ressemblerait tous et toutes.



Alors attention je ne suis pas anti-maquillage, loin de là. Mais le fait de ne plus se maquiller pendant un certain temps a eu énormément de bienfaits pour moi sur le plan psychologique. A l'heure actuelle je me maquille, mais beaucoup moins qu'avant (bien souvent je me contente de mascara et de rouge à lèvres avec un peu de correcteur) et moins souvent. Je me maquille uniquement quand ça me fait plaisir de le faire, et la différence elle est là. Je n'ai plus besoin de me maquiller pour me sentir bien dans ma peau, je me maquille quand j'en ai envie. Bien sûr cela demande de faire un travail sur soi à côté, prendre le temps de s'écouter et réapprendre à s'aimer, et ce travail ne se fait pas en 2 jours mais il est, selon moi, nécessaire. Ne laissez personne - et surtout pas vous-même, car le pire des détracteurs c'est nous-même - vous dire à quoi vous devez ressembler, que ce soit vos collègues, les publicités ou encore (vu que c'est la mode en ce moment) les comptes Instagram tendances. Abandonnez ces images de personnes au corps parfaitement musclé, des personnes très bien maquillées ou toutes autres icônes et recentrez-vous sur vous et ce qui fait de vous une personne unique. Ce sont nos défauts qui nous rendent uniques et parfaits à notre manière, c'est aussi ça d'exister en tant que personne. 

2 commentaires

  1. Tu le sais, je suis tout à fait d'accord avec toi, sur toute la ligne ! Je crois qu'on peut juste ajouter qu'en plus, la plupart des produits que nous utilisons au quotidien (je parle du maquillage mais aussi tout le reste) sont testés sur des animaux, et contiennent des ingrédients chimiques qui vont certainement nous aider à cacher un bouton ou deux pour la journée mais qui vont aussi au final, nous en filer dix de plus après, car ce n'est pas bon pour le corps. Il faut faire attention à certaines répercutions qui peuvent se cacher derrière certains produits... Bref, pour moi c'est aussi un aspect important et ça renforce le fait qu'arrêter de se maquiller est bénéfique, pour soi-même et pour l'environnement. En tout cas merci pour cet article Gina :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, mamelle dentifrice contient de la matière animale ! En ce qui concerne les tests sur animaux, ils sont partiellement interdits dans l'Union Européenne, cependant il faut être vigilant car les marques qui distribuent leurs produits en Chine sont obligatoirement testés sur les animaux à cause de la législation chinoise. Heureusement, il y a de plus en plus de produits cruelty free (que ce soit les cosmétiques, les produits ménagers, etc), dommage que ce soit surtout un phénomène de mode mais la finalité reste la même : un environnement meilleur pour tous, qu'importe l'espèce. Après oui, comme tu dis, chaque composant chimique a des conséquences sur le corps, même si les effets ne sont pas visibles dans l'immédiat.

      C'est vrai qu'on en avait déjà discuté sur la page Facebook il y a un moment déjà. Merci à toi surtout d'avoir pris le temps de lire cet article ! Je voulais le partager avec le plus de personnes possible, parce que c'est important de délivrer un message positif vis à vis du corps alors que le monde où nous vivons se base principalement sur le physique. Gros bisous Kiara ! Passe une bonne journée et merci encore :)

      Supprimer

© The Crystal Sheep
Maira Gall